Rachat de crédits FICP propriétaire à L’Isle-sur-la-Sorgue (84800)

Vente à réméré à L'Isle-sur-la-Sorgue

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à L'Isle-sur-la-Sorgue et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à L'Isle-sur-la-Sorgue (84800) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à L'Isle-sur-la-Sorgue qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à L'Isle-sur-la-Sorgue sont :

  • Résidence principale à L'Isle-sur-la-Sorgue
  • Résidence secondaire ou locative à L'Isle-sur-la-Sorgue (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à L'Isle-sur-la-Sorgue (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à L'Isle-sur-la-Sorgue

Etude Gratuite Vente à Réméré

Il faut comprendre en quoi consiste l’opération, les principes généraux et comment fonctionne cette vente particulière. Au vu de la conjoncture économique, le vente à réméré peut intéresser certaines personnes ayant des problèmes de trésorerie. En général, la vente à réméré est une alternative judicieuse des propriétaires devant faire face à des créances ou qui ont contracté de lourdes créances qu’ils ne pourront plus rembourser par rapport à leurs revenus mensuels.

En revanche, à contrario d'une vente traditionnelle, une vente à réméré vous offre l'opportunité de racheter votre bien immobilier dans un délai précis. La vente à réméré se différencie de la vente ordinaire souvent employée par les financiers qui souhaitent refinancer un bien immobilier étant donné que cela va permettre à un propriétaire de vendre provisoirement sa maison ou son appartement à un spécialiste. Cette indemnisation d’occupation peut être prépayée si les finances du réméré sont suffisantes ou peut être payée par le vendeur si ses ressources.

Durant toute la durée du réméré, initialement prévue dans le contrat, l’investisseur ne pourra pas vendre le bien immobilier. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des dettes ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. En fait, une vente à réméré correspond à la vente d’un bien avec la possibilité de racheter le bien à un montant déterminé à l’avance.

En échange, le vendeur occupe son logement et préserve son droit de racheter son appartement ou sa maison en étant prioritaire à un montant défini dès le départ. Il est primordial pour l'acheteur que l’option de rachat réservée au propriétaire soit exercée dans un bref délai. Le propriétaire qui met en vente son bien peut racheter le bien immobilier dans un laps de temps déterminé.

La vente avec option de rachat ne doit pas être comparée à un rachat de crédit. Le bien immobilier concerné par la vente à réméré sera généralement une maison ou un appartement qui est la résidence principale du vendeur et dans laquelle il désire continuer à vivre. L'estimation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent être raisonnables par rapport à la valeur estimée du bien. La vente à réméré est utile en cas de difficultés financières car il va permettre d’obtenir des fonds avec mise en garantie temporaire de son bien immobilier.

Le réméré est un contrat de vente établi devant un notaire qui s’assurera que le propriétaire sera en capacité racheter son bien immobilier ultérieurement. Le vendeur en quête de liquidités perçoit le solde correspondant à la vente à réméré et peut ainsi se servir de l'argent perçu. Le propriétaire pourra choisir de lever l'option de rachat instantanément après la signature.

Les ventes à réméré sont particulièrement réalisées sur des maisons ou des appartements mais aussi sur des bureaux ou sur des terrains viabilisés. Quand un vendeur souhaite racheter le bien immobilier dans le délai préalablement déterminé, son option de rachat s’éteint. En le précisant sur le contrat lors de la signature chez le notaire, le vendeur pourra racheter son bien immobilier à une date ultérieure.

En signant un contrat de vente à réméré, vous ne devrez payer qu’une indemnité mensuelle d’occupation. Quand l’option de rachat est employée dans le délai défini en amont, elle entraîne l’annulation du contrat de vente et du transfert de propriété. Si le propriétaire initial n'est pas en mesure de racheter son bien, ce dernier devient la possession définitive de l’investisseur.

Son principe est de donner la possibilité au débiteur de récupérer la pleine propriété de son bien en signant un contrat avec option de rachat dans un laps de temps préalablement fixé. Une vente à réméré avec option de rachat vous permet de vendre un bien avec la possibilité de le racheter plus tard.