Rachat de crédits FICP propriétaire à Saint-Hilaire-de-Riez (85270)

Vente à réméré à Saint-Hilaire-de-Riez

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Saint-Hilaire-de-Riez et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Saint-Hilaire-de-Riez (85270) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Saint-Hilaire-de-Riez qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Saint-Hilaire-de-Riez sont :

  • Résidence principale à Saint-Hilaire-de-Riez
  • Résidence secondaire ou locative à Saint-Hilaire-de-Riez (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Saint-Hilaire-de-Riez (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Saint-Hilaire-de-Riez

Etude Gratuite Vente à Réméré

Selon le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat, mais la loi n’oblige jamais le vendeur à racheter le bien. Dans ce cas, le vendeur continue d’occuper bien immobilier et il lui est possible de le racheter dans un laps de temps de 6 mois à 5 ans. Dans l’acte de vente, les parties fixent librement le montant de rachat avec une clause de rachat.

De nos jours, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. Certains souhaitent seulement avoir une estimation immobilière ou une valeur notariée. La vente à réméré est exclusivement destinée aux personnes qui se trouvent dans une situation financière délicate.

Le vendeur peut abandonner ses droits toutefois il perd alors son bien. La vente à réméré propose aux propriétaires qui font face à une situation financière difficile de refinancer leurs dettes ou de disposer de liquidités. Pour toute demande, il appartient d’évaluer votre situation financière avant de vendre votre bien avec option de rachat.

Une vente à réméré propose à un particulier ou à une entreprise exclue du crédit bancaire de vendre temporairement un bien immobilier. Il est important de stipuler dans une clause spéciale de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat peut être utilisée pendant le réméré. L'option de rachat est un contrat par lequel le vendeur se réserve le droit, pour une durée légale de cinq ans maximum, le plus souvent inférieure à 2 ans, de reprendre le bien immobilier, après restitution du prix principal et remboursement de divers frais.

La vente avec option de rachat ne doit pas être comparée à ni à un rachat de crédit ni à un prêt hypothécaire. La vente à réméré reste une vraie vente immobilière, ce n'est nullement un rachat de crédit. Le prix de rachat est décidé en totale liberté par les deux parties dans l’acte de vente incluant une clause de rachat. Le principe de la vente à réméré est pratique en cas de difficultés financières car il va permettre d’encaisser des fonds avec mise en garantie provisoire de son bien immobilier.

Le rachat reste la meilleure option pour les propriétaires et dont la condition financière est compliquée. Le réméré va permettre à l’acquéreur d'obtenir de l’argent tout de suite et dans un deuxième temps, de mettre en vente sa propriété sur le marché immobilier. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'investisseur, le montant de l'indemnité d'occupation du bien, le montant de la levée d'option de rachat et la durée.

Les experts pensent qu’il s’agit d’une formule de vente qui profite en tout point au propriétaire. Pour tout achat d'un bien immobilier comportant une option de rachat, l'acheteur doit être raisonnablement sûr que le vendeur pourra racheter le bien en respectant laps de temps défini dans l'acte notarié quel que soit le moyen. L'acheteur peut exiger des frais supplémentaires au moment de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière correspondant à la différence entre la valeur marchande du bien au moment de la vente et celle du bien au moment du rachat.

Dans la logique des choses, l’investisseur devient propriétaire le lendemain de la fin de la période de rachat. Lorsque l’option de rachat est utilisée dans les délais impartis, elle engendre alors l’annulation du contrat de vente et du transfert de propriété. La vente à réméré permet de garder son patrimoine immobilier dans les situations financières difficiles.

Son prix d’achat peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et il est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Utilisée bien souvent dans le cadre de la vente d’un bien immobilier, une vente à réméré donne au propriétaire la possibilité de racheter son bien.