Vente à Réméré à Boulogne-Billancourt (92100)

Vente à réméré à Boulogne-Billancourt

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Boulogne-Billancourt et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Boulogne-Billancourt (92100) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Boulogne-Billancourt qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Boulogne-Billancourt sont :

  • Résidence principale à Boulogne-Billancourt
  • Résidence secondaire ou locative à Boulogne-Billancourt (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Boulogne-Billancourt (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Boulogne-Billancourt

Etude Gratuite Vente à Réméré

Il est important de comprendre en quoi consiste l’opération, les principes généraux et comment fonctionne cette vente immobilière. Dès lors, le vendeur continue d’occuper bien immobilier et a l'opportunité de le racheter dans un laps de temps de 6 mois à 5 ans. Dans l’acte de vente, les parties fixent librement le prix de rachat avec une clause de rachat.

Aujourd’hui, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. La vente à réméré se distingue de la vente classique particulièrement exploitée par les financiers qui désirent refinancer des biens par le fait qu’elle accorde la possibilité à un propriétaire de vendre temporairement sa maison ou son appartement à un établissement spécialisé. Cette vente à réméré est uniquement destinée aux propriétaires qui se trouvent dans une situation bancaire délicate.

Au cours de toute la durée du réméré, prévue dans le contrat, l'acheteur n'aura pas le droit de mettre en vente le bien immobilier. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des dettes ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. En tout état de cause, il convient d’évaluer votre situation avant de mettre en vente votre bien immobilier avec option de rachat.

La vente à réméré vous permet d'éviter une saisie immobilière. Il est prudent de prévoir dans une clause particulière de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat pourra être utilisée durant la durée du réméré. La possibilité est toujours offerte au vendeur de racheter le bien dans un délai donné.

La vente à réméré est un contrat de vente conclu entre deux parties : le vendeur d’un bien et l’acheteur qui est en l’occurrence un investisseur. La vente à réméré n’est pas une forme de crédit garanti par un transfert de bien, c’est une réelle vente immobilière. L'estimation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien immobilier en vente à réméré doivent être logiques au niveau de la valeur estimée du bien. Le principe de la vente à réméré reste très avantageux pour les personnes en difficultés financières car il propose d’avoir des fonds avec mise en garantie momentanée de son bien.

Le contrat pour une vente à réméré doit être fait par un notaire qui contrôlera que le vendeur parviendra racheter son bien immobilier ultérieurement. pas l’option de rachat dans le laps de temps imparti, l'investisseur devient alors propriétaire. Les critères de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'investisseur, le montant de l'indemnité d'occupation du bien, le prix de la levée d'option de rachat et la durée du contrat.

Les ventes à réméré sont principalement réalisées sur des logements mais également sur des biens tels des bureaux ou des terrains. Quand un vendeur ne manifeste pas sa volonté de racheter le bien immobilier dans le laps de temps défini au préalable, sa faculté de rachat s'annule. Au moment de la signature chez le notaire entre les deux parties, le vendeur pourra racheter son bien immobilier à une date ultérieure.

Durant toute la période du réméré, vous ne devrez payer qu’une indemnité mensuelle d’occupation du logement. Pour le rachat de sa propriété, le vendeur devra contracter un prêt auprès d'un établissement bancaire avec une option de rachat. Si le vendeur ne peut pas racheter son bien, l'investisseur devient aussitôt le propriétaire.

Son prix d’achat peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et son prix est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Une fois que votre situation financière est rétablie, vous pourrez alors empruntez une nouvelle fois pour redevenir propriétaire du bien immobilier vendu à réméré, si toutes les conditions pour souscrire à un crédit immobilier sont remplies.