Rachat de crédits FICP propriétaire à Courbevoie (92400)

Vente à réméré à Courbevoie

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Courbevoie et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Courbevoie (92400) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Courbevoie qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Courbevoie sont :

  • Résidence principale à Courbevoie
  • Résidence secondaire ou locative à Courbevoie (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Courbevoie (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Courbevoie

Etude Gratuite Vente à Réméré

Conformément au code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat, cela dit, le vendeur n'est pas dans l'obligation de racheter le bien immobilier. Au vu de la conjoncture actuelle, le recours à une vente à réméré peut intéresser certains propriétaires connaissant des soucis de trésorerie. En règle générale, la vente à réméré accorde au vendeur la possibilité de racheter son bien dans un laps de temps de 6 mois à 5 années moyennant la restitution du prix payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Ceci étant, à contrario d'une vente traditionnelle, une vente à réméré va permettre racheter votre bien immobilier dans un délai imposé. La vente à réméré se distingue de la vente traditionnelle essentiellement exploitée par les spécialistes qui souhaitent refinancer des biens par le fait qu’elle offre l'opportunité à un propriétaire de vendre momentanément son bien immobilier à un établissement spécialisé. Cette indemnité d’occupation peut être réglée à l'avance si les finances du réméré sont suffisantes ou peut être réglée par le vendeur si ses rentrées d'argent mensuelles suffises.

Durant toute la durée de la vente à réméré, préalablement inscrite dans le contrat, l’investisseur ne sera pas autorisé à vendre le bien. La vente à réméré propose à tous les propriétaires qui font face à une situation financière difficile de trouver une solution pour refinancer leurs créances. En fait, une vente à réméré est la vente d’un bien avec la possibilité de racheter le bien à un montant défini à l’avance.

Une vente à réméré va permettre à un particulier ou à une entreprise exclue du crédit bancaire de vendre temporairement un bien immobilier. Il est primordial pour l'acheteur que l’option de rachat offerte au propriétaire soit utilisée dans un bref laps de temps. L'option de rachat est une convention par laquelle le vendeur peut, pour une période légale de 5 ans maximum, le plus souvent inférieure à 2 ans, de reprendre le bien vendu, contre restitution du montant initial et remboursement de divers frais.

La vente à réméré est un contrat signé entre le propriétaire vendeur d’un bien et l’acheteur : un investisseur. Le bien concerné par la vente à réméré sera le plus souvent la résidence principale de l'investisseur et dans laquelle il veut continuer à vivre. Le prix de rachat est fixé librement par les 2 parties (le vendeur et l'investisseur) dans l’acte de vente avec clause de rachat. Le prix de rachat est déterminé librement par les parties et est présent dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix est de 10 à 40 % de moins que la valeur marchande du bien.

La vente à réméré avec option de rachat est la solution la plus choisie par personnes propriétaires possédant un ou plusieurs biens immobiliers dont la situation financière est assez complexe. Le réméré permet à l’acquéreur d'avoir de l’argent tout de suite et dans un deuxième temps, de mettre en vente son bien sur le marché de l'immobilier. Les trois paramètres de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'acheteur, le montant de l'indemnité d'occupation du bien, le montant de la levée d'option de rachat et la durée de la transaction.

Les experts dans le domaine affirment qu’il s’agit d’une formule de vente qui profite en tout point au propriétaire. L’indemnité d’occupation est payée par le propriétaire à l'acheteur pour la période de la transaction. L’investisseur peut exiger une rallonge le jour de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière relatif à la différence entre le prix lors de la vente et du rachat du bien.

Dans la logique des choses, l'acheteur devient pleinement propriétaire le lendemain de la fin de la période de rachat. Pour réaliser une vente à réméré, une expertise exécutée par un expert mandaté par le tribunal, peut être exigée par l'acheteur. Si le vendeur n'est pas en mesure de racheter son bien immobilier, l'investisseur devient propriétaire du bien.

Son principe est de permettre à un propriétaire endetté de récupérer la pleine propriété de son habitation en signant un contrat avec option de rachat dans un délai préalablement défini. Utilisée en général à l'occasion de la vente d’un bien immobilier, une vente à réméré avec option de rachat propose au vendeur la chance de racheter son bien immobilier.