Rachat de crédits FICP propriétaire à Champigny-sur-Marne (94500)

Vente à réméré à Champigny-sur-Marne

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Champigny-sur-Marne et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Champigny-sur-Marne (94500) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Champigny-sur-Marne qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Champigny-sur-Marne sont :

  • Résidence principale à Champigny-sur-Marne
  • Résidence secondaire ou locative à Champigny-sur-Marne (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Champigny-sur-Marne (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Champigny-sur-Marne

Etude Gratuite Vente à Réméré

D'après le code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat, cependant le vendeur n'est pas dans l'obligation de racheter le bien. Dans ce cas, le vendeur occupe toujours bien immobilier et il lui est possible de le racheter dans un délai de 6 mois à 5 années. En général, la vente à réméré est une alternative avantageuse en ce qui concerne les propriétaires surendettés ou qui ont contracté de lourdes créances qu’ils ne peuvent plus payer en fonction de leurs ressources.

Pour mieux expliquer comment cela fonctionne, il appartient de dire qu’il peut y avoir plusieurs types de vente à réméré, dont la vente à réméré des biens immobiliers est probablement la plus réputée. Cette dernière se distingue de la vente ordinaire essentiellement utilisée par les financiers qui désirent financer à nouveau des biens immobiliers par le fait qu’elle permettra à un particulier de vendre momentanément sa maison ou son appartement à un établissement spécialisé. Cette honoraire d’occupation peut être réglée à l'avance si les finances du réméré sont suffisantes ou peut être réglée par le vendeur si ses ressources mensuelles sont assez élevées.

Concernant le vendeur, il peut laisser tomber ses droits mais il renonce donc à son appartement ou sa maison. En pratique, dès que la vente est signée chez le notaire, le notaire paie les créances et le solde est versé au vendeur. Avant toute chose, il revient d’évaluer votre situation financière avant de mettre en vente votre propriété avec option de rachat.

Evitez la saisie de votre bien immobilier avec la vente à réméré. Il est prudent de prévoir dans une clause particulière de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat peut être utilisée pendant le réméré. Le propriétaire qui met en vente son bien peut racheter le bien dans un laps de temps défini.

La vente à réméré est un contrat conclu entre deux parties : le vendeur d’un bien et l’acheteur qui est en l’occurrence un investisseur. Le bien faisant l’objet de la vente à réméré sera souvent une maison ou un appartement qui est la résidence principale de l'investisseur et dans laquelle il désire continuer à vivre. Le prix de rachat est fixé entre les 2 parties dans l’acte de vente qui comprend une clause de rachat. Le prix de rachat est déterminé en totale liberté par le vendeur et l’acheteur et apparaît dans l’acte de vente avec une option de rachat signé chez le notaire, dont le prix sera de 10 à 40 % inférieur à la valeur marchande du bien.

C'est le notaire qui établi le contrat de vente à réméré en s'assurant que le propriétaire sera en capacité racheter son bien immobilier ultérieurement. Le vendeur ne levant pas l’option de rachat dans le laps de temps défini, l’acheteur devient alors propriétaire. Les paramètres de la vente à réméré sont le montant d'achat du bien par l'investisseur, le coût de l'indemnité d'occupation du logement, le prix de la levée d'option de rachat et la durée.

Les ventes à réméré sont essentiellement faites sur des maisons ou des appartements mais aussi sur des biens tels des bureaux ou des terrains. Quand il achète un bien immobilier avec une option de rachat, l'acheteur doit être raisonnablement sûr que le vendeur pourra racheter le bien immobilier au maximum dans le laps de temps fixé dans le contrat qu'importe le moyen. Au moment de la signature chez le notaire entre les deux parties, le vendeur pourra racheter son bien à une date ultérieure.

Pour la levée d’option de rachat de son bien, le vendeur bénéficie d’un certain temps précis, fixé antérieurement dans le contrat de vente. Pour conclure une vente à réméré, une estimation effectuée par un expert mandaté par le tribunal, peut être exigée par l'acheteur. Si le propriétaire initial n'arrive pas à racheter son bien immobilier, l'investisseur devient immédiatement le propriétaire.

Son prix d’achat peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d'une vente à réméré avec option de rachat et il est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Quand la situation financière est stable, il vous est possible d'emprunter à nouveau pour redevenir propriétaire du bien immobilier vendu à réméré, si vous remplissez les conditions d’accès au crédit immobilier.