Vente à Réméré à Cergy (95000)

Vente à réméré à Cergy

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Cergy et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Cergy (95000) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Cergy qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Cergy sont :

  • Résidence principale à Cergy
  • Résidence secondaire ou locative à Cergy (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Cergy (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Cergy

Etude Gratuite Vente à Réméré

Suivant le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat exclusive, cependant la loi n’oblige jamais le vendeur à racheter le bien immobilier. C’est un processus juridique qui se déroule en plusieurs phases. En général, la vente à réméré est une option avantageuse concernant les propriétaires surendettés ou qui ont accumulé de nombreuses créances qu’ils ne vont pas pouvoir payer en fonction de leurs revenus mensuels.

Toutefois, à l'inverse d'une vente classique, une vente à réméré propose racheter votre bien immobilier dans un délai imposé. La vente à réméré se distingue de la vente ordinaire particulièrement employée par les financiers qui souhaitent refinancer des biens immobiliers étant donné que cela accorde la possibilité à un particulier de vendre temporairement son bien à un spécialiste. Cette indemnisation d’occupation peut être réglée à l'avance si la trésorerie du réméré est suffisante ou peut être payée par le vendeur si ses ressources mensuelles sont assez élevées.

Durant toute la durée de la vente à réméré, prévue dans le contrat, l’investisseur ne pourra pas mettre en vente le bien immobilier. Pour les ventes aboutissant sur un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des créances ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est souvent préconisée aux propriétaires endettées pour rembourser une dette.

Une vente à réméré permettra à un particulier ou à une entreprise exclue du crédit bancaire de vendre temporairement un bien immobilier. Il est important pour l’investisseur que l’option de rachat réservée au vendeur soit destinée à être exercée dans un court délai. La possibilité est toujours offerte au vendeur de racheter le bien dans un laps de temps donné.

La vente à réméré est un contrat conclu entre deux parties : le vendeur d’un bien et l’acheteur : un investisseur. La vente à réméré n’est pas une forme de crédit garanti par un transfert de propriété, c’est une réelle vente immobilière. La valorisation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent être raisonnables par rapport à l'estimation du bien. Le principe de la vente à réméré est avantageux pour les personnes endettées car il permettra d’avoir du capital avec mise en garantie momentanée de son appartement ou sa maison.

Le réméré est un contrat de vente établi devant un notaire qui s’assurera que le vendeur pourra racheter son bien immobilier ultérieurement. Le vendeur en quête de liquidités reçoit le solde engendré par la vente à réméré et peut ainsi réaliser son projet. Les critères de la vente à réméré sont le montant d'achat du bien par l'acheteur, les frais de l'indemnité d'occupation du logement, le montant de la levée d'option de rachat et la durée de la transaction.

Les experts affirment qu’il s’agit d’une formule de vente intéressante à tous les niveaux pour le propriétaire. L’indemnité mensuelle est réglée par le propriétaire à l’investisseur pour la durée du contrat. Cependant, la vente à réméré peut aussi concerner un bien en location.

Pour lever l'option de rachat de son bien, le propriétaire dispose d’un laps de temps précis, fixé préalablement dans le contrat lors de la signature chez le notaire. Dans l'optique de racheter sa propriété, le vendeur pourra signer un prêt auprès d'un établissement bancaire en incluant une option de rachat. Si le vendeur n'est pas en mesure de racheter son bien immobilier, l'investisseur devient tout de suite le propriétaire.

Le prix d'achat du bien peut être différent du prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et le montant est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Utilisée en général lors de la vente d’un bien immobilier, une vente à réméré propose au propriétaire vendeur l'opportunité de racheter son bien immobilier.