Rachat de crédits FICP propriétaire à Persan (95340)

Vente à réméré à Persan

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Persan et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Persan (95340) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Persan qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Persan sont :

  • Résidence principale à Persan
  • Résidence secondaire ou locative à Persan (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Persan (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Persan

Etude Gratuite Vente à Réméré

Conformément au code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat, Toutefois la loi n’oblige en rien le vendeur à racheter le bien immobilier. Dans cette situation, le vendeur continue d’occuper bien immobilier et il lui est possible de le racheter dans un délai de 6 mois à 5 années. En règle générale, la vente à réméré est une option judicieuse adaptées aux propriétaires surendettés ou qui ont contracté de nombreuses dettes qu’ils ne pourront plus rembourser par rapport à leurs revenus.

Pour mieux expliquer comment cela fonctionne, il revient à dire qu’il existe différents types de vente à réméré, dont la vente à réméré en ce qui concerne les biens immobiliers est sans doute la plus utilisée. Nombreux sont ceux qui se contentent d’une d’estimation immobilière ou d’une valeur notariée. Cette indemnisation d’occupation peut être réglée à l'avance si la trésorerie du réméré est suffisante ou peut être réglée par le vendeur si ses rentrées d'argent mensuelles sont suffisantes.

Le vendeur peut renoncer à son droit toutefois il perd aussi son appartement ou sa maison. En effet, dès que la vente est signée et acceptée chez le notaire, ce dernier paie les dettes et le solde est versé au vendeur. Une vente à réméré est plus conseillée aux propriétaires qui ont un besoin urgent de financement pour payer une dette.

En échange, le vendeur occupe son logement et conserve son droit de racheter sa maison prioritairement à un montant renseigné en amont. Il importe pour l’investisseur que l’option de rachat réservée au vendeur soit exercée dans un court laps de temps. La possibilité est toujours offerte au vendeur de racheter le bien dans un laps de temps déterminé.

La vente avec option de rachat ne doit pas être comparée à ni à un rachat de crédit ni à un prêt hypothécaire. Le bien immobilier concerné par la vente à réméré sera habituellement une maison ou un appartement qui est la résidence principale de l'investisseur et dans laquelle il veut continuer à vivre. Le contrat de vente à réméré est un contrat authentifié chez le notaire où le propriétaire vendeur conserve le droit de racheter son bien durant un laps de temps défini en remboursant à l’acheteur le montant principal et les dépenses de son investissement. Le prix de rachat est déterminé en totale liberté par les deux parties et est présent dans l’acte de vente avec une option de rachat signé chez le notaire, dont le prix est de 10 à 40 % de moins que la valeur du bien.

Le réméré vous permettra de conserver votre maison et de vous protéger. La vente à réméré permet à l’acquéreur d'avoir de l’argent directement et de prendre ensuite son temps pour vendre son bien sur le marché immobilier. Les critères de la vente à réméré sont le prix d'achat du bien par l'acheteur, le montant de l'indemnité d'occupation du bien, la valeur de la levée d'option de rachat et la durée du contrat.

Quand un propriétaire est endetté, faire appel à une vente à réméré est la dernière solution après le calcul de la dette et la demande d’un délai de paiement supplémentaire que le juge accorde aux débiteurs rencontrant des difficultés. Lorsqu’il achète un bien immobilier avec une option de rachat, l'acheteur doit être raisonnablement sûr que l'investisseur pourra racheter le bien au maximum dans le délai inscrit dans le contrat quel que soit le moyen. L'acheteur peut exiger une somme supplémentaire le jour de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière correspondant à la différence entre le prix lors de la vente et du rachat du bien.

Pendant la durée du réméré, vous êtes dans l'obligation de régler une indemnité mensuelle d’occupation du logement. Pour conclure une vente à réméré, une estimation effectuée par un expert choisi par le tribunal, peut être demandée par l’investisseur. Si le propriétaire initial n'est pas en mesure de racheter son bien immobilier, ce dernier devient la possession définitive de l'acheteur.

Un propriétaire endetté à l'opportunité de mettre en vente son bien immobilier en incluant une une option de rachat. Utilisée généralement dans le cadre de la vente d’un bien immobilier, une vente à réméré propose au propriétaire la chance de racheter son bien.