Rachat de crédits FICP propriétaire à Petit-Bourg (97170)

Vente à réméré à Petit-Bourg

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Petit-Bourg et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Petit-Bourg (97170) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Petit-Bourg qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Petit-Bourg sont :

  • Résidence principale à Petit-Bourg
  • Résidence secondaire ou locative à Petit-Bourg (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Petit-Bourg (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Petit-Bourg

Etude Gratuite Vente à Réméré

D'après le code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat exclusive, cela dit, la loi n’oblige jamais le vendeur à racheter le bien. Etant donné la conjoncture économique actuelle, le vente à réméré peut convenir à certaines personnes connaissant des problèmes de trésorerie. En règle générale, la vente à réméré est une alternative avantageuse en ce qui concerne les propriétaires surendettés ou qui ont accumulé de nombreuses créances qu’ils ne peuvent plus rembourser par rapport à leurs ressources.

Ceci étant, à contrario d'une vente classique, une vente à réméré permettra racheter le bien immobilier dans un laps de temps imposé. Le montant dépend du bien immobilier, de sa localisation et des attentes du propriétaire. Cette vente est une option qui offre plusieurs points positifs, en particulier pour quelqu'un endetté.

Le vendeur peut renoncer à son droit mais il perd alors son bien. En effet, à partir du moment où la vente est signée chez le notaire, ce dernier paie les dettes et la somme d'argent restante est reversée au vendeur. En fait, une vente à réméré est la vente d’un bien avec la possibilité de racheter le bien à un montant fixé au préalable.

La vente à réméré avec option d'achat vous permet d'éviter une saisie immobilière. Il est important pour l'acheteur que l’option de rachat proposée au propriétaire soit destinée à être exercée dans un court laps de temps. Le vendeur peut toujours racheter le bien dans un laps de temps défini.

La vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat du bien immobilier dans un délai n'excédant pas 5 ans mais en pratique le délai étant inférieur à deux ans. La vente à réméré reste une réelle vente immobilière, ce n'est pas un rachat de crédit. L'estimation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien immobilier en vente à réméré doivent rester logiques concernant la valeur estimée du bien. Le principe de la vente à réméré est pratique en cas de difficultés financières car il permettra d’avoir du capital avec mise en garantie momentanée de sa propriété.

Le réméré est un contrat de vente établi devant un notaire qui s’assurera que le vendeur pourra racheter son bien immobilier à une date ultérieure. Le vendeur ne levant pas l’option de rachat dans le délai imparti, l’acheteur devient définitivement propriétaire. Le propriétaire peut lever l'option de rachat instantanément après avoir signé.

Quand le propriétaire est accablé par ses dettes, faire appel à une vente à réméré est la dernière alternative après la restructuration de la dette et la demande d’un délai de grâce. L’indemnité d’occupation du bien est réglée par le vendeur à l'acheteur pour la durée de la transaction. L'acheteur peut exiger des frais supplémentaires lors de la levée d’option de rachat, une plus-value immobilière relatif à la différence entre la valeur du bien immobilier au moment de la vente et du rachat.

Dans la logique des choses, l'acheteur devient propriétaire le jour suivant la fin de la période de rachat. Pour conclure une vente à réméré, une estimation effectuée par un expert mandaté par le tribunal, peut être demandée par l’investisseur. Si le vendeur n'arrive pas à racheter son bien, l'investisseur devient alors le propriétaire.

Le prix d'achat du bien peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et le montant est fixé par les deux parties. Quand la situation financière est stable, il vous est possible d'emprunter une nouvelle fois pour redevenir propriétaire du logement que vous avez vendu à réméré, à condition de remplir les conditions pour accéder au prêt immobilier.