Rachat de crédits FICP propriétaire à Petit-Bourg (97170)

Vente à réméré à Petit-Bourg

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Petit-Bourg et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Petit-Bourg (97170) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Petit-Bourg qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Petit-Bourg sont :

  • Résidence principale à Petit-Bourg
  • Résidence secondaire ou locative à Petit-Bourg (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Petit-Bourg (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Petit-Bourg

Etude Gratuite Vente à Réméré

Il faut comprendre en quoi consiste l’opération, les principes généraux et comment fonctionne cette vente particulière. C’est un dispositif juridique qui se déroule en plusieurs étapes. En règle générale, la vente à réméré propose au vendeur l'option de racheter son bien dans un délai de 6 mois à 5 ans moyennant la restitution du montant payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Cependant, à l'inverse d'une vente ordinaire, une vente à réméré propose racheter votre bien dans un délai précis. La décote varie en fonction du bien, de l'adresse et des exigences du vendeur. Cette indemnité d’occupation peut être réglée à l'avance si les finances du réméré le permettent ou peut être réglée par le vendeur si ses moyens mensuels sont suffisants.

Au cours toute la phase qui suit la date de signature, le bien ne peut pas être vendu par l'acheteur et il ne peut pas évincer le propriétaire. La vente à réméré permettra à tous les propriétaires endettés de refinancer leurs dettes ou de disposer de liquidités. Une vente à réméré est d'ordinaire conseillée aux personnes endettées pour payer une dette.

En contrepartie, le vendeur occupe son logement et maintient son droit de racheter son bien en étant prioritaire à un prix renseigné en amont. Il est prudent de stipuler dans une clause particulière de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat pourra être utilisée durant le réméré. L'option de rachat est une convention par laquelle le vendeur peut, pour une période légale de cinq ans maximum, en pratique généralement inférieure à 2 ans, de reprendre le bien immobilier vendu, après restitution du prix principal et remboursement des différents frais annexes.

La vente à réméré est un contrat de vente signé entre deux parties : le vendeur d’un bien et l’acheteur : un investisseur. La vente à réméré reste une vraie vente immobilière, ce n'est nullement un rachat de crédit. L'estimation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent être raisonnables au niveau de la valeur estimée du bien. Le principe de la vente à réméré reste très utile en cas de difficultés financières car il propose d’avoir de l'argent avec mise en garantie momentanée de son bien.

Le contrat pour une vente à réméré doit être fait par un notaire qui contrôlera que le propriétaire sera en mesure racheter son bien à une date ultérieure. La vente à réméré permet à l’acquéreur d'obtenir de l’argent tout de suite et dans un deuxième temps, de mettre en vente son bien sur le marché immobilier. Le vendeur peut lever l'option de rachat instantanément après avoir signé.

Les ventes à réméré sont particulièrement faites sur des maisons ou des appartements mais également sur des biens tels des bureaux ou des terrains. Lorsque le vendeur désire racheter le bien immobilier dans le laps de temps imparti, sa faculté de rachat s'annule. Néanmoins, le réméré peut également concerner une résidence secondaire ou locative.

De fait, l’investisseur devient pleinement propriétaire le lendemain de la fin de la durée de rachat. Lorsque l’option de rachat est employée dans le délai défini en amont, le contrat de vente et le transfert de propriété sont alors annulés. La vente à réméré permet de conserver son patrimoine immobilier dans les situations financières difficiles.

Le prix d'achat du bien peut ne pas être que le même que le prix de vente dans le cadre d’un contrat de rachat et son prix est fixé à la suite d’une négociation entre les deux parties. Quand la situation financière est stable, vous pourrez alors empruntez une nouvelle fois pour redevenir propriétaire du bien vendu sous contrat à réméré, à condition de remplir les conditions pour accéder au prêt immobilier.