Rachat de crédits FICP propriétaire à Saint-Esprit (97270)

Vente à réméré à Saint-Esprit

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Saint-Esprit et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Saint-Esprit (97270) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Saint-Esprit qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Saint-Esprit sont :

  • Résidence principale à Saint-Esprit
  • Résidence secondaire ou locative à Saint-Esprit (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Saint-Esprit (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Saint-Esprit

Etude Gratuite Vente à Réméré

Pour la vente à réméré, c'est le propriétaire initial qui gère la date de rachat en levant l’option de rachat aussitôt qu’il est en mesure de le faire. C’est un système juridique composé de plusieurs paliers. La vente à réméré avec option de rachat offre au vendeur la possibilité de racheter son bien immobilier dans un délai de 6 mois à 5 ans moyennant la restitution du prix payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Aujourd’hui, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. La vente à réméré se différencie de la vente classique essentiellement utilisée par les financiers qui désirent financer à nouveau un bien immobilier sachant qu'elle permettra à un particulier de vendre temporairement sa maison ou son appartement à un organisme spécialisé. Cette indemnisation d’occupation peut être prépayée si la trésorerie du réméré est suffisante ou peut être payée par le vendeur si ses rentrées d'argent mensuelles suffises.

Concernant le vendeur, il peut renoncer à son droit cependant il perd aussi son appartement ou sa maison. En cas de vente censée aboutir à un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des dettes ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. En fait, une vente à réméré consiste en la vente d’un bien immobilier (appartement, maison) avec option de rachat à un montant défini à l’avance.

En compensation, le vendeur occupe son bien et conserve son droit de racheter son appartement ou sa maison prioritairement à un montant désigné en amont. Il est prudent d'anticiper dans une clause spéciale de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat pourra être utilisée pendant le réméré. Le vendeur peut toujours racheter le bien dans un laps de temps défini.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit en aucun cas être identifiée à un prêt hypothécaire ou à un rachat de crédit. Le bien immobilier concerné par la vente à réméré est le plus souvent une maison du vendeur et dans laquelle il souhaite habiter. Le contrat de vente à réméré est un contrat authentifié chez le notaire où le propriétaire vendeur conserve le droit de racheter son bien immobilier dans un délai déterminé en reversant à l’acheteur le prix principal et les coûts de son acquisition. Le prix de rachat est déterminé librement par le vendeur et l’acheteur et figure dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, sachant que le prix sera de 10 à 40 % inférieur à le prix du bien sur le marché.

C'est le notaire qui établi le contrat de vente à réméré en s'assurant que le propriétaire pourra racheter son bien immobilier à une date ultérieure. Si le vendeur ne lève pas l’option de rachat dans le délai défini, l'investisseur devient complètement propriétaire. Le vendeur a la possibilité de lever l'option de rachat tout de suite après la signature.

Lorsqu'le propriétaire est endetté, la vente à réméré est la dernière solution après la restructuration de la dette et la demande d’un délai de paiement supplémentaire que le juge accorde aux débiteurs rencontrant des difficultés. Lorsqu’il achète un bien immobilier avec une option de rachat, l'acheteur doit être raisonnablement sûr que le vendeur aura les moyens de racheter le bien immobilier au maximum dans le délai cité dans l'acte notarié peu importe le moyen. Grâce à un contrat établi devant un notaire, le vendeur aura la possibilité de racheter son bien à une date ultérieure.

Pour lever l'option de rachat de son bien immobilier, le propriétaire dispose d’un laps de temps précis, fixé au préalable dans le contrat lors de la signature chez le notaire. Pour conclure une vente à réméré, une estimation faite par un expert choisi par le tribunal, peut être demandée par l’investisseur. Si le vendeur n'est pas en mesure de racheter son bien immobilier, l'investisseur devient propriétaire du bien.

Un propriétaire endetté est en mesure de vendre son bien immobilier avec une option de rachat. Utilisée bien souvent à l'occasion de la vente d’un bien immobilier, une vente à réméré accorde au propriétaire l'opportunité de racheter son bien immobilier.