Rachat de crédits FICP propriétaire à Maripasoula (97370)

Vente à réméré à Maripasoula

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Maripasoula et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Maripasoula (97370) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Maripasoula qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Maripasoula sont :

  • Résidence principale à Maripasoula
  • Résidence secondaire ou locative à Maripasoula (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Maripasoula (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Maripasoula

Etude Gratuite Vente à Réméré

D'après le code civil français, la vente à réméré est une vente avec option de rachat exclusive, en revanche le vendeur n'est pas obligé de racheter le bien. Dès lors, le vendeur vit toujours dans son bien et peut le racheter dans les 6 mois à 5 ans. La vente à réméré offre au vendeur l'option de racheter son bien dans un délai de six mois à cinq ans moyennant la restitution du montant payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

De nos jours, la vente à réméré s'appelle également la vente avec option de rachat exclusive. La vente à réméré se distingue de la vente ordinaire particulièrement exploitée par les spécialistes qui souhaitent financer à nouveau des biens immobiliers par le fait qu’elle permet à un propriétaire de vendre temporairement son bien à un spécialiste. La vente à réméré offre plusieurs avantages, en particulier pour quelqu'un endetté.

Concernant le vendeur, il peut abandonner son droit en revanche il renonce alors à son bien immobilier. La vente à réméré va permettre aux propriétaires endettés de trouver une solution pour refinancer leurs dettes. Une vente à réméré correspond à la vente d’un bien immobilier avec la possibilité de racheter le bien à un tarif déterminé au préalable.

En contrepartie, le vendeur habite dans son bien et maintient son droit de racheter son bien en priorité à un montant défini dès le départ. Il est important de prévoir dans une clause particulière de l’acte de vente à réméré que l’option de rachat va pouvoir être utilisée pendant la durée du réméré. L'option de rachat est un contrat par lequel le vendeur a la possibilité, pour une période légale de 5 années maximum, généralement inférieure à 24 mois, de reprendre le bien immobilier vendu, en échange du prix principal et remboursement des frais.

La vente à réméré avec option de rachat ne doit pas être comparée à un rachat de crédit. La vente à réméré reste une réelle vente immobilière, ce n'est en aucun cas un rachat de crédit. L'estimation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent être justes au niveau de l'estimation du bien. Le prix de rachat est fixé librement par les parties et figure dans l’acte de vente avec une option de rachat qui sera signé devant notaire, dont le prix sera de 10 à 40 % de moins que la valeur du bien.

La vente à réméré est l’une des solutions les plus courantes adoptées par les propriétaires et dont la condition financière est devenue difficile. Le vendeur ne levant pas l’option de rachat dans le laps de temps défini, l’acheteur devient définitivement propriétaire. Les paramètres de la vente à réméré sont le montant d'achat du bien par l'acheteur, le coût de l'indemnité d'occupation mensuelle, le prix de la levée d'option de rachat et la durée du contrat.

Les ventes à réméré sont essentiellement faites sur des logements mais aussi sur des biens tels des bureaux ou des terrains. Lorsque le vendeur désire racheter le bien immobilier dans le délai imparti, sa faculté de rachat s'annule. En le précisant sur le contrat lors de la signature chez le notaire, le vendeur sera en mesure de racheter son bien à une date ultérieure.

Pendant la durée du réméré, vous êtes dans l'obligation de régler une indemnité mensuelle d’occupation. Pour réaliser une vente à réméré, une vérification réalisée par un expert mandaté par le tribunal, peut être exigée par l'acheteur. Si le propriétaire initial n'est pas en mesure de racheter son bien, ce dernier devient la possession définitive de l’investisseur.

Un propriétaire qui est endetté et/ou qui a un besoin urgent d’argent va pouvoir vendre son bien en incluant une une option de rachat. Une fois que votre situation financière est rétablie, vous pourrez alors empruntez une nouvelle fois pour redevenir propriétaire du bien immobilier vendu à réméré, si toutes les conditions pour souscrire à un crédit immobilier sont remplies.