Rachat de crédits FICP propriétaire à Saint-Leu (97436)

Vente à réméré à Saint-Leu

Vous êtes inscrit au FICP et votre crédit vient de vous être refusé ?

Vous êtes propriétaire à Saint-Leu et vous souhaitez obtenir de la trésorerie pour rembourser vos dettes ?

La vente à réméré à Saint-Leu (97436) ou vente avec faculté de rachat exclusive est un contrat de vente immobilière prévoyant pour un propriétaire à Saint-Leu qui permet de vendre son bien tout en étant prioritaire pour le racheter par la suite et cela à un prix déterminé à l’avance.

Les types d’habitation qui peuvent faire l’objet d’une vente en réméré à Saint-Leu sont :

  • Résidence principale à Saint-Leu
  • Résidence secondaire ou locative à Saint-Leu (maisons, appartements ou châteaux)
  • Biens tertiaires à Saint-Leu (immeubles de bureaux ou commerces)
  • Propriétés viticoles à Saint-Leu

Etude Gratuite Vente à Réméré

Conformément au code civil français, la vente à réméré est une vente immobilière avec option de rachat exclusive, Toutefois la loi n’oblige en rien le vendeur à racheter le bien. Au vu de la conjoncture actuelle, le recours à une vente à réméré peut convenir à certains propriétaires qui connaissent des problèmes financiers. En règle générale, la vente à réméré propose au vendeur l'opportunité de racheter son bien immobilier dans un délai de six mois à cinq ans moyennant la restitution du montant payé par l’acheteur plus une plus-value demandée par l’investisseur et décidée lors de la signature.

Toutefois, à l'inverse d'une vente traditionnelle, une vente à réméré va permettre racheter le bien dans un délai imposé. Certaines personnes se contentent d’une d’estimation immobilière ou d’une valeur notariée. Cette indemnisation d’occupation peut être réglée à l'avance si le réméré est en mesure de payer ou peut être payée par le vendeur si ses ressources.

Au cours de toute la durée de la vente à réméré, préalablement inscrite dans le contrat, l’investisseur ne sera pas en mesure de vendre le bien immobilier. En cas de vente censée aboutir à un rachat, il est habituel de considérer que le montant total des dettes ne doit pas dépasser 50 à 60% de la valeur réelle du bien. Une vente à réméré est plus recommandée aux propriétaires qui ont un besoin urgent de financement pour rembourser une dette.

La vente à réméré vous permet d'éviter une saisie de votre bien immobilier. Il importe pour l’investisseur que l’option de rachat proposée au propriétaire soit exercée dans un court délai. L'option de rachat est un engagement par lequel le propriétaire a la possibilité, pour une durée légale de 5 années maximum, le plus souvent inférieure à 24 mois, de reprendre le bien immobilier vendu, après restitution du montant principal et remboursement de divers frais.

La vente à réméré est une vente de bien immobilier avec une option de rachat du bien immobilier dans un laps de temps n'excédant pas 5 années sachant que le délai étant inférieur à 2 ans. La vente à réméré n’est pas une forme de crédit garanti par un transfert de propriété, c’est une vraie vente immobilière. L'estimation du prix de vente et le prix de rachat d'un bien en vente à réméré doivent être logiques par rapport à la valeur estimée du bien. Le prix de rachat est défini librement par le vendeur et l’acheteur et figure dans l’acte de vente avec option de rachat signé chez le notaire, sachant que le prix peut être de 10 à 40 % de moins que le prix du bien sur le marché.

La vente à réméré est la solution la plus choisie par les propriétaires de biens immobiliers et dont la condition financière est devenue difficile. La vente à réméré permet à l’acquéreur de recevoir de l’argent tout de suite et de prendre ensuite son temps pour vendre son bien sur le marché immobilier. Les critères de la vente à réméré sont le montant d'achat du bien par l'acheteur, le montant de l'indemnité d'occupation du bien, le montant de la levée d'option de rachat et la durée de la transaction.

Les ventes à réméré sont essentiellement réalisées sur des logements mais aussi sur terrains ou bureaux. Lorsque le vendeur ne manifeste pas sa volonté de racheter le bien immobilier dans le délai préalablement déterminé, sa faculté de rachat disparaît. Toutefois, la vente à réméré peut aussi concerner une résidence secondaire.

Pour lever l'option de rachat de son bien immobilier, le vendeur dispose d’un certain temps précis, fixé au préalable dans le contrat lors de la signature chez le notaire. Dans l'optique de racheter sa propriété, le vendeur devra contracter un prêt bancaire auprès d’une institution financière avec une option de rachat. Si le vendeur ne peut pas racheter son bien, ce dernier devient la possession définitive de l’investisseur.

Son principe est de permettre à un propriétaire endetté de récupérer la pleine propriété de son habitation en signant un contrat avec option de rachat dans un laps de temps préalablement défini. Après avoir retrouver une situation financière correcte, vous empruntez une nouvelle fois pour redevenir propriétaire du bien immobilier vendu à réméré, à condition de remplir les conditions pour accéder au prêt immobilier.